Pete Doherty condamné pour plagiat!

Pete Doherty vient de verser 13 000 euros (10 000 livres) au « poète punk » Nick Toczek pour avoir emprunté une ligne de Stiff with a quiff, un texte écrit en 1983, sur la chanson Baddie’s Boogie, co-créditée à Kate Moss sur le deuxième album des Babyshambles.   » Si Pete Doherty avait juste décroché son téléphone pour me demander d’utiliser mes paroles, j’aurais dit oui, crédite-moi et c’est tout », a commenté Toczek. Pas de bol !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s