Interview : Best Coast et son summertime blues


The Only Place, le deuxième album du duo Californien, est une merveille de sunshine pop Spectorienne.

En 2010, l’épatant Crazy For You avait introduit les chansons sous influences de Bethany Cosentino et de son acolyte multi-instrumentiste Bobb Bruno. The Only Place perpétue aujourd’hui un certain goût pour les girl-group des années 1960 et la sunshine pop, mais quelque chose a changé. Bethany Cosentino : « Crazy For You avait été écrit du point de vue d’une fille plus jeune. Il est plus fun et insouciant, alors que The Only Place est plus profond et adulte. Il y a encore des histoire de garçons et de filles, mais quelques problèmes existentiels sont venus se greffer entre-temps. Nous avons beaucoup tourné après Crazy For You et c’est toujours pénible de se retrouver loin de chez soin, de ses amis et de sa famille. On s’est pas arrêtés pendant deux ans et c’était très dur. » Capturées dans le fameux studio B des studios Capitol de Los Angeles, celui ou Frank Sinatra swinguait avec Nelson Riddle et où les Beach Boys gravaient leurs chef-d’oeuvres, les pop-songs nostalgiques de The Only Place frappent droit au cœur en incarnant les défis adolescents, l’amour perdu et les lendemains ensoleillés. « L’ambiance de la Californie du Sud et la musique à laquelle on l’associe sont une grande source d’inspiration. J’adore les Beach Boys, Fleetwood Mac, mais aussi la situation géographique et le climat californien. Passer de la mer à la montagne et se réveiller par un matin ensoleillé peut aussi booster votre créativité. »

La présence aux manettes de Jon Brion, dont Bobb Bruno avait été l’assistant, catapulte Best Coast vers l’excellence. Le génial producteur de Fiona Apple s’est affranchi des saturations de Crazy For You pour mieux remplir l’espace d’harmonies célestes. « Jon avait adoré Crazy For You, mais il n’arrêtait pas de nous dire qu’il aurait aimé modifier des choses ici et là. Il a apporté ses vieux orgues et ses instruments-jouets, ce qui a complètement changé le son. Sur le premier disque, je n’avais utilisé qu’une seule guitare. Cette fois, j’en ai eu dix ! ». Quand on aime…

Best Coast The Only Place (Wichita/PIAS). Dispo le 28 mai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s