Rock En Seine, Jour 2 : Le grand retour de Nine Inch Nails !

NIN @Sylvere Hieulle

Crédit Photo Sylvere Hieulle

Samedi 24 août – Le retour du prodige

Ce samedi a incontestablement été marqué par le grand retour de Nine Inch Nails avec Trent Reznor à sa tête, attendu par des milliers de fans comme le messie. Pari gagné pour le groupe, le show était à la hauteur des espérances. Effets visuels, mise en scène, énergie, émotion, NIN nous a livré un set grandiose avec un Trent Reznor à 200% qui s’est donné corps et âme tout au long du live. De Closer à March Of The Pigs, en passant par Head Like A Hole, Terrible Lie, ou encore The Hands That Feeds, sans oublier la sublime Hurt en rappel, tout était rassemblé pour provoquer un cocktail détonant. 1h15 de spectacle explosif qui a laissé plus d’un fan bouche bée, et qui nous fait dire que le set aurait mérité quelques minutes de plus.

Setlist : Somewhat Damaged/ The Beginning Of The End/ Terrible Lie/ 1,000,000/ March Of The Pigs/ Piggy/ Closer/ Gave Up/ Help Me I Am In Hell/ Me, I’m Not/ Find My Way/ The Way Out Is Through/ Wish/ Only/ The Hand That Feeds/ Head Like A Hole/ RAPPEL : Hurt/

Soulignons également ce jour-là la prestation remarquée de JC Satàn, groupe Bordelais au son garage psychédélique, formé en 2010 mais qui a déjà bien baroudé et qui a trois albums à son actif. Un live déjanté, rock’n’roll à souhait, qui vénère gentiment le Dieu alcool, de quoi mettre dans le bain pour le reste de la soirée !

Avec un premier album en poche, La Femme était invitée à déverser ses comptines pop psyché devant le public de la scène de la Cascade, rassemblé en masse pour l’occasion. Un show léger et amusant mais qui n’aura pas suffi à accrocher les fans du rock des Black Rebel Motorcycle Club, programmé sur la Grande Scène. Ces derniers ont pourtant livré un show en demi-teinte, avec des musiciens quasi-absents face à leur public. Les nouveaux titres sont passés inaperçus, et certains morceaux, étirés en longueur, nous ont fait bailler plus d’une fois. Les fans ont toutefois été contentés avec les imparables Spread Your Love ou encore Whatever Happen To My Rock’n’Roll qui ont su faire remuer la fosse.

Crédit Photo : Sylvere Hieulle

Crédit Photo : Sylvere Hieulle

Après le DJ set très dansant de Vitalic, c’est la French Touch de Phoenix qui a clôturé cette deuxième soirée, un live très attendu par des fans fiers ce soir-là d’applaudir un groupe français avec autant de succès en tête d’affiche.

Lire Rock En Seine, Jour 1 : Soleil, tongs et Rock’n’Roll !

Quelques photos du samedi 24 août (crédit photos : Nicolas Joubard, Sylvere Hieulle, Victor Picon) :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s